La massothérapie pour la détente, la prévention et le traitement

Bon vendredi matin à tous,

Voici un article que j’ai trouvé sur passeport santé.

Bonne lecture

Sarah votre massothérapeute agréée

*************************************

La massothérapie: pour la détente, mais aussi en prévention et en traitement

La massothérapie: pour la détente, mais aussi en prévention et en traitement 21 octobre 2009 – De nombreuses personnes profitent des vertus relaxantes du massage pour le plaisir et la détente, mais plusieurs y ont aussi recours pour traiter des problèmes de santé.

« Les demandes aujourd’hui dépassent largement la recherche de la détente et du bien-être pour inclure, entre autres, le soulagement de la douleur », a déclaré Sylvie Bédard, directrice générale de la Fédération québécoise des massothérapeutes (FQM) lors du colloque L’art du toucher1.

La FQM souhaite que la massothérapie occupe une place plus importante dans le système de santé québécois. Selon la directrice générale, les bienfaits curatifs de la massothérapie s’inscrivent en complément de la médecine.

La massothérapie: pour la détente, mais aussi en prévention et en traitementSylvie Bédard a donné comme exemple l’association entre la FQM et l’organisme Leucan qui se consacre aux enfants atteints du cancer. Depuis 20 ans, Leucan intègre la massothérapie dans ses programmes de soins destinés aux enfants et aussi à leurs parents. Quatre centres de soins oncologiques pédiatriques du Québec offrent ces services : le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, l’Hôpital de Montréal pour enfants, l’Hôpital Sainte-Justine et le Centre hospitalier universitaire de Québec.

Une meilleure qualité de vie
De nombreuses études scientifiques ont conclu que la massothérapie procurait d’importants bénéfices, particulièrement à court terme, aux personnes atteintes de cancer. On rapporte notamment une amélioration du degré de relaxation et de la qualité du sommeil, une diminution de la fatigue, de l’anxiété et des nausées le soulagement de la douleur et finalement une amélioration de la réponse du système immunitaire.

Des bienfaits confirmés

Selon le Dr Jean Drouin qui a participé au colloque, plusieurs études ont confirmé les bienfaits du massage sur la relaxation, la diminution de la fatigue et de l’anxiété. La relaxation permet de diminuer la production de cortisol, une hormone produite en réponse au stress. Un effet direct qui renforce le système immunitaire, affirme le médecin professeur au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence au Centre hospitalier universitaire de Laval (CHUL).

Le Dr Drouin a expliqué comment il intègre la massothérapie dans sa pratique. « J’utilise une approche holistique, c’est-à-dire que je trouve un traitement qui tient compte du malaise dans son ensemble. Les causes sont-elles d’ordre génétique, alimentaire, liées au stress, à l’environnement ou au manque d’activité physique? Les médecines complémentaires, comme l’ostéopathie, l’homéopathie et la massothérapie compensent les limites de la médecine classique », soutient-il.

Une mentalité en évolution

Le Dr Jean Drouin l’admet, son approche n’a pas toujours fait l’unanimité auprès de ses collègues. Une attitude qui en train de changer, selon lui, grâce à la popularité grandissante de la massothérapie en milieu de travail, dans la médecine sportive, auprès des femmes enceintes, des personnes souffrant de douleurs chroniques et des grands brûlés, explique-t-il.

Attention toutefois. Si les massages comportent peu de risques pour la santé, certaines contre-indications sérieuses sont à considérer, ajoute-t-il. « Certains massages appliqués à soulager des douleurs lombaires peuvent déplacer des vertèbres, s’ils sont pratiqués par des gens inexpérimentés », avertit-il. Le drainage lymphatique doit aussi être pratiqué par des personnes qualifiées parce que, mal exécuté, il peut causer un anévrisme cérébral.

La massothérapie est aussi à déconseiller en cas de fièvre. Les personnes cardiaques, diabétiques ou à risque de problèmes circulatoires doivent aussi demander un avis médical puisque les massages augmentent la pression artérielle et abaissent le rythme cardiaque.

Au Québec, la massothérapie n’est pas réglementée par un ordre professionnel. Il vaut donc mieux s’assurer que le praticien fait partie d’une association reconnue. Il y a plus de 20 associations au Québec, mais les 2 plus importantes regroupent la grande majorité des praticiens : la Fédération québécoise des massothérapeutes2 (FQM) et Mon Réseau Plus3.

Danny Raymond – PasseportSanté.net

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :