Des omégas pour tous oui mais lequel… 3-6 ou 9

Les acides gras essentiels (AGE) sont des nutriments nécessaires à de nombreuses fonctions clés du corps humain, notamment la croissance cellulaire, le développement du cerveau, l’activité musculaire, la fonction immunitaire, la santé des articulations et bien d’autres.

Les acides gras « essentiels » ne sont pas produits par notre corps; c’est pour cette raison qu’elles se font appeler « essentiels », nous avons donc besoin de les retrouver dans la nourriture pour fournir ces nutriments si importants. On retrouve majoritairement dans notre alimentation des oméga-6 et 9 mais très peu d’oméga-3, ce qui créer le déséquilibre. Consommés de manière déséquilibrée, ils augmentent les facteurs favorisant l’inflammation et l’obésité, douleurs articulaires, musculaires, etc., et peuvent avoir des conséquences graves, à long terme sur la santé humaine.

Les recherches médicales ont confirmé l’hypothèse que des taux élevés d’oméga-6 par rapport au taux d’oméga-3 peuvent favoriser l’apparition de maladies.

Il existe un énorme corpus de preuves scientifiques soutenant les bienfaits pour la santé, de l’augmentation de l’apport alimentaire en acides gras oméga-3. Des études ont montré que l’augmentation de la consommation d’acides gras oméga-3 a un effet positif sur la santé cardiovasculaire et la fonction cérébrale, et favorise une fonction immunitaire saine. Il a également été démontré qu’une consommation accrue d’acides gras oméga-3 a un impact positif sur la santé des articulations et la mobilité et la santé de la peau. Les oméga-3 réduisent aussi l’inflammation.

Des liens ont aussi été établis entre une faible consommation d’acides gras oméga-3 à une mauvaise santé, une baisse de l’humeur et des fonctions cognitives. 

Les acides gras oméga-3 profitent grandement au cerveau et aux fonctions cognitives. Le cerveau est composé d’environ 60% d’acides gras – soit de 70 à 80 % de son poids sec. Intéressant… C’est dans le cerveau que l’on retrouve la concentration d’acides gras oméga-3 la plus élevée du corps. Des carences alimentaires de ces acides gras essentiels nuisent à la performance mentale, à l’apprentissage ainsi qu’à l’équilibre et à l’état émotionnel des adultes comme des enfants. Elle a une affinité particulière aux facultés de l’intelligence, de la mémoire et de l’attention du cerveau.

La science moderne suggère que pour une santé optimale, les humains devraient consommer un rapport de 1 pour 1 d’acides gras essentiels oméga-6 à oméga-3. Malheureusement, en raison de notre alimentation moderne, nous consommons en surabondance des acides gras oméga-6 et d’autres acides gras hydrogénés ou trans malsains d’aliments frits et gras, transformés. Un régime alimentaire occidental typique comprend maintenant des acides gras oméga-6 dans un rapport aussi élevé que 20 pour 1, ce qui nous prive des bienfaits sur notre santé des oméga-3 et contribue aux troubles inflammatoires.

Le rétablissement de l’équilibre entre les acides gras oméga-3 et oméga-6 est une étape importante pour garder votre corps en bonne santé. 
Cela peut être fait en diminuant votre consommation d’aliments riches en acides gras oméga-6 :

  • Graines : de tournesol rôties ou grillées, de sésame entières, déshydratées, grillées ou rôties, de citrouille et de courge, déshydratées
  • Noix : de pins (pignons) déshydratées, de Grenoble déshydratées, du Brésil déshydratées, non blanchies, Pacanes rôties dans l’huile ou à sec
  • Huile : de carthame(70 % ou plus d’acide linoléique), de pépins de raisin, de tournesol, de germe de blé, de maïs, de noix, de soya
  • Beurre et huile de sésame, de graine de tournesol;
  • Arachides rôties dans l’huile ou à sec et l’huile d’arachide
  • Les produits laitiers, la viande, les œufs, qui ne proviennent pas d’élevage en pâturage
  • Les produits industriels transformés, les vinaigrettes, les sauces, les margarines, les tartinades, les pâtisseries et les aliments frits.

et en augmentant votre consommation d’aliments riches en acides gras oméga-3

  • Le poisson : surtout le saumon, le hareng, le maquereau, le thon, les sardines et les « poissons blancs » comme la sole, la raie, le merlan
  • L’huile de canola et de certaines noix et graines, du soja ou des germes de blé.
  • Les fruits à coques : les pistaches, les noisettes, les amandes,

En raison de l’inquiétude croissante concernant les niveaux de toxines et de métaux lourds présents dans les océans du monde, et du mode d’élevage, la consommation quotidienne de poisson comme source d’acides gras oméga-3 n’est plus acceptable pour certains consommateurs et devient quant à moi un risque pour la santé. En fait, de nombreux experts en nutrition mettent en garde contre la consommation fréquente de poisson pour éviter l’exposition à ces polluants toxiques. 

C’est pour cette raison que je recommande de prendre un bon supplément de qualité d’oméga 3 qui permettra l’équilibre en oméga sans s’intoxiquer.

Par exemple celle que l’on retrouve dans les suppléments doterra : une portion de xEO Mega® fournit 900 milligrammes de lipides marins purs et microfiltrés avec 300 mg d’EPA, 300 mg de DHA et 70 mg d’autres oméga-3. À cela s’ajoute 200 mg d’huile de pépins d’échium à base de plantes, riche en oméga-3, ainsi que 50 mg d’huile de pépins de grenade.

  • La fraction ADH de l’oméga-3 donne aux membranes cervicales leur texture douce et pliable qui permet de maximiser les facultés cervicales. On a aussi découvert qu’elle peut protéger la santé nerveuse et les cellules photosensibles des yeux.
  • La fraction AEP, quant à elle, aide à réduire l’inflammation et aide aussi les membranes à absorber l’ADH. De plus, l’AEP soutient le cerveau et le système nerveux en produisant des messagers chimiques qui normalisent l’humeur.

Considérez les oméga-3 comme anti-inflammatoires, et les oméga-6 comme pro-inflammatoires. Lorsque les deux sont équilibrés, ils effectuent des fonctions tout aussi importantes.

Les oméga 9 sont ceux que l’on retrouve le plus dans notre alimentation. Il s’agit d’acides gras mono-insaturés, principalement présents dans l’huile d’olive, mais aussi dans l’huile d’avocat ou de noix. Le plus souvent c’est l’acide oléique. La moitié des graisses que nous consommons sont des oméga 9. C’est pourquoi ils ne sont pas qualifiés d’acides gras “essentiels” : l’apport journalier par l’alimentation est tellement fort qu’une carence est quasiment impossible. L’huile d’olive renferme d’autres acides gras, comme tous les gras naturels. En moyenne, elle contient 76 % de gras mono-insaturés (oméga-9), 9 % de gras polyinsaturés (oméga-6) et 15 % de gras saturés.

Voici celles que je recommande à mes clients pour leur qualité.

Omega pour enfant et adulte

Inclus dans l’ensemble de complément et antioxydant

Informations provenant de recoupement d’information de : Doterra, passeport santé et autres sites sur le sujet.

A bientôt
Sarah

En santé- pour la vie 

*******

Sarah est naturopathe et massothérapeute agréée. Elle accompagne les gens qui désirent améliorer leur santé, intégrer de nouvelles habitudes, perdre du poids ou mieux le gérer, elle leur permet d’ancrer leur changement pour qu’il soit durable. Un pas à la fois. Elle leur permet de retrouver leur pouvoir, sur leur santé. 
Elle vous accompagne également dans la découverte des huiles essentielles doTERRA pour optimiser votre santé.

Contactez-la :
418-929-3042 //mosaiksante@gmail.com

Suivez-la :
Blogue : Ne manque rien, inscris-toi
Facebook : @mosaik-sante
(Inscris-toi au groupe privé : @En santé-pour la vie avec Mosaik Santé
LinkedIn : sarahleblanc

Outils pour améliorer et maintenir votre santé naturellement ?
Renseignez-vous pour économiser de 10 à 25% sur l’achat de produits de qualité supérieure
Nature sunshine Des solutions naturelles pour la santé.
doTerra La puissance des huiles essentielles

*****

**L‘auteure n’est pas médecin, mais naturopathe, ces articles sont des informations générales pour optimiser la santé,  ils ne sont en rien des diagnostiques, vous êtes seul responsable de vous assurer que vous pouvez consommer les aliments, produits ou faire les exercices parlés dans les articles et des réactions de notre corps. 

**Il n’est pas recommandé de prendre des produits naturels sans être bien accompagnement par une personne ayant les qualifications nécessaires.
Ce n’est pas par ce que c’est un produit naturel qu’il ne peut pas causer de problème. Soyez attentif à vos réactions
N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec Sarah pour avoir un accompagnement sérieux. En présence, par skype, zoom ou messenger.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :