Est-ce que le riz est bon pour vous ?

Bonjour

Bon jeudi matin un peu frisquet ici à Québec mais avec un magnifique soleil.

Ma formation en naturopathie, va bon train, c’est très intéressant, bientôt j’aurai un peu plus de temps pour vous en parler. Vous parler de mes découvertes et de certaines choses qui me sont confirmés sur mes connaissances, sur l’alimentation, les vitamines, les nutriments et autres.

Pour l’instant je vous donne un article d’un reportage que l’émission la facture à fait. Sur le riz.

Je l’ai toujours dit et ça fait maintenant partie de ma vie, un des secrets de la santé outre la qualité des produits que l’on consomme, c’est l’équilibre. C’est le déséquilibre qui mène à la maladie et aux inconforts.

Bonne lecture et à bientôt
Sarah votre massothérapeute agréée et naturothérapeute.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez ou connaissez une personne qui a besoin de faire de la prévention ou a un trouble de santé à régler.
Que ce soit en massothérapie (trouble musculaire ou articulaire) ou pour la santé en général.
418-929-3042 \\ mosaiksante@gmail.com
http://mosaikvitalite.usana.com/
http://www.mosaiksante.com

************************
Voici l’article de l’émission l’épicerie.

Une alimentation trop axée sur le riz peut causer de graves problèmes de santé, ce qui amène de plus en plus d’organismes, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à émettre des mises en garde contre la céréale la plus consommée dans le monde.

En février dernier, l’émission L’Épicerie révélait la présence d’arsenic dans des produits à base de riz, des résultats qui ont inquiété des experts et des consommateurs.

« J’avais des plaques grises qui étaient apparues sur le corps. Grises avec comme des petits spots rouges », explique Danielle, une téléspectatrice interrogée par l’émission.

Danielle a demandé à son médecin un test de dépistage, dont le résultat est qualifié d’alarmant par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

« Je n’ai jamais pensé qu’il y avait un danger dans le riz, dans les riz qu’on mangeait. J’ai toujours pensé que c’était très contrôlé nos affaires. » — Danielle, téléspectatrice

L’Épicerie a fait analyser d’autres produits, dont plusieurs sont consommés régulièrement par Danielle. Les résultats sont similaires aux analyses de février dernier : 300 parties par milliard ont été décelées dans ce riz.

En Chine, l’arsenic dépasse de deux fois le maximum permis. « L’arsenic, c’est un des métaux lourds qui peut avoir des effets négatifs sur la santé, mais à partir de certaines doses », explique Dre Angelika Tritscher, de l’OMS, précisant qu’il est impossible « de définir une quantité d’expositions qui est sans danger ».

Le Canada et les États-Unis n’imposent aucune norme maximale pour l’arsenic dans les aliments, mais la Food and Drug Administration (FDA) veut faire bouger les choses. Quelque 1100 produits ont déjà été analysés.

« La FDA aux États-Unis a annoncé qu’elle aurait sans doute des recommandations à fournir aux consommateurs d’ici la fin de l’année. L’Organisation mondiale de la santé [et] la FDA reconnaissent l’arsenic comme un cancérigène reconnu. » — Fabien Gagnon, médecin-conseil à l’INSPQ

Quelque 65 % du riz consommé au Canada provient des États-Unis, mais pour l’instant, Santé Canada ne voit pas la nécessité d’établir une norme.

D’après un reportage de Johane Despins

La version complète de ce reportage sera présentée ce soir à 19 h 30 dans le cadre de l’émissionL’Épicerie sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :